LE TEXTILE VINTAGE

En matière de vintage certains domaines demeurent extrêmement confidentiels et d’un accès très restreint. Il en est ainsi du textile et de l’habillement. Découvrir un maxi manteau de chez DIOR de la fin des années 60 est chose rare tout autant que de tomber sur un levis des années 30. En 1970, acheter un jean signifiait immanquablement avoir le bonheur de s’offrir un 501. Le jean était vendu plié en 4, dans une toile au tissage d’excellente facture ( dite aujourd’hui selvedge ) et d’une raideur qui le rendait quasi importable. Point de centaines de modèles, ni de délavages, usures ou autres destructions. Seuls le temps et les lavages successifs donnait à cette merveille qu’était le 501 de l’époque, toute sa patine et ses effets de décoloration. A lui seul, ce jean évoque toute une époque, la vague rock et pop, l’esprit rebelle, la philosophie hippie. INTÉRIEURS SINGULIERS s’intéresse à ce sujet particulier de la mode et du vêtement mais se montre d’une extrême exigence quand à la sélection des objets qui pourraient vous être proposés. Les recherches en la matière sont très difficiles et il est souvent préférable de compter sur " l’heureuse découverte ". Aucun étonnement donc si à l’avenir vous voyez apparaître sur la page vintage un perfecto des années cinquante évoquant MARLON BRANDO ou un sac à main griffé vu au bras d’une actrice dans un film de TRUFFAUT.


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout