La deuxième vie des objets

Mis à jour : avr. 27

La restauration des meubles et objets vintage est toujours passionnante et parfois fastidieuse. Elle nécessite toujours de l'imagination et un grand respect des conditions originelles de l'objet.

Lorsque celui-ci est en bon état général mais sale et poussiéreux, il s'agit simplement d'entreprendre un nettoyage adapté tant en ce qui concerne les produits utilisés que la manière de s'y prendre. Il s'agit de trouver le bon dosage de sorte que la patine naturelle ne soit pas éliminée au risque de faire perdre à l'objet tout son charme.

Cette opération nécessite parfois d'imaginer des techniques, associations ou utilisation de produits mais toujours avec une grande précaution.

Certaines pièces mal entreposées, victimes de l'humidité ou de chocs rendant la remise en état plus problématique et dès lors se pose un problème de conscience.

Faut-il en effet refaire à neuf les tissus, le cuir, remplacer des embouts plastiques, des parties en bois... ?

C'est sans doute là que se trouve le secret d'une restauration qui rend l'objet présentable sans lui ôter son âme. En pareille circonstances la question est toujours accompagnée d'hésitation.

C'est donc, en définitive, plutôt l'état d'esprit qui commande entre ceux qui préfèrent laisser les choses quasiment "dans leur jus" et ceux qui sont partisans d'une remise à neuf.

Personnellement, je m'efforce toujours de remettre l'objet ou le meuble dans un état qui se rapproche le plus possible de celui qui était le sien à l'origine. C'est là le parti pris d'intérieurs singuliers qui répond à cette exigence sans manquer de décrire et détailler les diverses imperfections qui pourraient affecter l'objet présenté.

C'est aussi la raison pour laquelle plusieurs photos sont proposées de sorte que vous ayez une représentation la plus fidèle possible de la réalité et de l'état définitif.











14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout